figues de barbarie

Comment profiter des bienfaits de la figue de barbarie… sans vous piquer ?

4 minutes de lecture 115 vues

Les bienfaits apportés par la figue de barbarie au corps humain ne sont un secret pour personne. Des pépins à la chair, tout peut être exploité dans cet extraordinaire fruit originaire du Mexique. Ses pépins sont utilisés à grande échelle pour produire de l’huile végétale de grande qualité. L’huile de figue de Barbarie entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques de marque. Réputée pour son effet anti-âge, elle est extraite par pression à froid ou par solvant après séchage des graines.

Contrairement aux pépins, la chair est plus simple à utiliser. Au quotidien, vous pouvez la cuisiner, la déguster telle qu’elle ou la transformer en jus.

Seul hic, les épines présentes sur sa peau. Attention donc à ne pas les cueillir à mains nues sur les figuiers de barbarie. Afin d’éviter que les glochides (on les appelle comme ça) ne viennent se loger dans votre peau, suivez nos indications et profitez pleinement des bienfaits de la figue de barbarie.

Qu’est ce que la figue de barbarie ?

La figue de Barbarie ou poire cactus est un fruit issu du figuier de barbarie, également appelé nopal ou cactus raquette. Comme sa dénomination scientifique l’indique, l’opuntia ficus-indica fait partie de la famille des cactacées et du genre Opuntia.

Originaire du Mexique, la figue de barbarie s'est également répandue dans les régions méditerranéennes (Espagne, Sardaigne, Sicile, …) jusqu'en Australie, d’où ses différentes appellations : figue d’Inde, Zaaboul ou encore Hendi. Elle possède de nombreuses vertus naturelles qui font du bien à la santé et à la beauté.

figue de barbarie
Rien ne vaut une figue de barbarie fraîchement cueillie afin de bénéficier de toutes ses vertus. © Anna Fedorova

La forme, la couleur et le goût des figues varient suivant les variétés. Elles peuvent être rouges, jaunes, vertes ou blanches, de forme arrondie ou allongée. Leur poids se situe généralement entre 50 et 400g. Leur chair, délicatement acidulée, contient un grand nombre de graines noires, de l'ordre de 300 pour un fruit de 160 g.

Leur peau, naturellement hérissée de glochides (très fines épines) peut facilement se planter dans la peau si l’on ne fait pas très attention. En retenant l’humidité de l’air, ces épines ont un rôle très important dans la survie de la plante dans les pays chauds et ensoleillés.

La difficulté de sa consommation vient généralement de la cueillette et de la découpe de la peau. Mais avec un peu d’adresse et de technique, tout le monde peut venir à bout des glochides et profiter pleinement des bienfaits de la figue de barbarie !

Quels sont les bienfaits de la figue de barbarie ?

Grâce à sa haute teneur en nutriments essentiels, la figue de barbarie dispose d’intéressantes propriétés curatives et hydratantes. Une consommation régulière de sa chair et de l’huile végétale extraite de ses pépins impacte sur la santé des cheveux, la forme physique et le bon fonctionnement des organes. Elle se consomme en jus, en salade, en dessert et peut même accompagner les viandes.

L’eau est le principal composant de la figue de barbarie. C’est donc un fruit désaltérant qui peut compléter une bonne hydratation par l'eau de boisson pour vous maintenir en forme tout au long de la journée.

Grâce à son taux élevé en fibres, il permet de faciliter le transit intestinal et d’éviter les problèmes de constipation. Il a également un effet rassasiant qui peut aider les personnes en quête de perte de poids. C’est un fruit hypoglycémiant et diurétique particulièrement recommandé aux personnes atteintes d’obésité, d’artériosclérose et de diabète.

cagettes de figues de barbarie sur un marché
La figue de barbarie se consomme en jus, en salade, en dessert et peut même accompagner les viandes. © Darko Plohl

Sa concentration en vitamine A aide l’organisme à une bonne régénération des tissus et son taux élevé en vitamine C permet de lutter contre le vieillissement cellulaire. Grâce à ses propriétés anti-oxydantes, la figue de barbarie est très utilisée dans la cosmétologie pour la fabrication de produits anti-âge. Elle peut également être utilisée en usage externe pour soigner les blessures et les brûlures.

Riche en magnésium, le fruit de l’opuntia ficus indica permet également d’entretenir les muscles et le système nerveux. Il agit également sur le système digestif et prévient les ulcères d’estomac et les problèmes gastro-intestinaux.

Les pépins de figues de barbarie sont utilisés pour fabriquer une huile de très haute qualité, disposant d’une teneur particulièrement élevée en vitamine E. Faisant partie des huiles végétales les plus chères au monde, l’huile de graines de figue de barbarie entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques. Offrant trois à quatre fois les avantages de l’huile d’argan, l’huile de la figue est indiquée dans le traitement des cheveux secs et dévitalisés.

Comment manger une figue de barbarie sans se blesser ?

Afin de profiter de tous les bienfaits cités plus haut, vous devez en consommer régulièrement. Des figues de barbarie sans épines et préalablement pelées, vous en trouverez facilement dans le commerce.

Mais rien ne vaut un fruit fraîchement cueilli afin de bénéficier de toutes ses vertus. Pour les cueillir en toute sécurité, il vous suffit de vous munir d’une paire de gants. Si vous n’avez pas de gants, protégez votre main avec un chiffon très épais. L’idée est tout simplement d’éviter le contact direct de votre peau avec les glochides.

Pour éplucher les figues cueillies, plantez une fourchette dans leur chair, prenez un couteau, coupez les deux extrémités du fruit et faites une incision sur toute sa longueur. Vous verrez que la peau se décollera très facilement de la chair. Pour cette étape, vous aurez besoin d’une cuillère ou d’un couteau. Si comme de nombreuses personnes, vous ne voulez courir aucun risque, essayez d’enlever toutes les épines avec une pince à épiler avant de préparer votre fruit. Le travail sera long, mais c’est le prix à payer pour plus de sécurité.

Une fois pelées, à vous de les consommer selon vos envies : nature, inclus dans une salade de fruits, ou transformées en confiture, en marmelade ou en gelée. Par ailleurs, n’hésitez pas à récupérer les pépins dans un passoir pour en extraire le reste de jus. Les placer quelques heures au réfrigérateur permettront également de les avoir plus frais et d'obtenir des fruits très rafraîchissant.

Attention cependant à ne pas consommer trop de pépins, car cela peut entraîner des occlusions intestinales.

Mathilde Tay
Mathilde Tay

Rédactrice culinaire expatriée de sa Provence natale, Mathilde partage avec nous ses connaissances gastronomiques et ses coups de cœur dans le sud de la France.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
L'huile d'olive, une alimentation riche en vitamines
régime méditerranéen
L'exploration continue sur les médias sociaux