abeille qui butine de la lavande

Pourquoi vous devriez consommer du pollen d’abeilles (un produit naturel sous-estimé)

5 minutes de lecture 57 vues

En Méditerranée, le sucre s’utilise très peu. Les habitants aiment travailler la sucrosité naturelle des produits, le fructose des fruits par exemple, et celle des fleurs… à travers le miel d’abeilles. Pour aromatiser un yaourt ou un gâteau, on choisira toujours le miel, naturel et de région.

Cela dit, le miel n’est pas le seul produit issu des plantes et des ruches dont les méditerranéens raffolent : les grains de pollen, ramenés par les abeilles dans leur ruche, sont une sucrerie naturelle, un complément alimentaire aux multiples effets voire bienfaits sur la santé. 

Aliment n°1 de l’abeille, partons à la découverte de ce pollen que l’on appelle d’abeilles, un concentré de nutriments bon pour tous les êtres vivants. 

Les nombreux bienfaits du pollen d'abeilles

S’il apporte de nombreux bienfaits, dans les ruches, aux larves et aux jeunes abeilles… Le pollen est aussi riche en propriétés et bienfaits naturels pour nous, être humain. Cela dit, il faut savoir qu’il n’y a pas un pollen pareil !

En effet, ce produit naturel connaît de grandes variations de composition, et donc de bienfaits, en fonction de son origine ou de sa provenance géographique, de la saison ou des fleurs, des plantes butinées, bien sûr. 

abeille qui butine le pollen des fleurs
Le pollen dépend évidemment des fleurs que butinent les abeilles. © Aaron Burden

Tous les pollens ne sont donc pas les mêmes. Ainsi, si une bonne cuillère de pollen d’abeilles vous apporte, de manière générale, des protéines, vitamines, minéraux et fibres, certains mélanges de grains se voudront protecteur de la flore intestinale, d’autres anti-inflammatoires, certains efficaces pour lutter contre le stress et la chute de cheveux, d’autres pour soigner la prostate.

Voyons maintenant la composition plus générale de ce pollen d’abeille. 

Le pollen, source de protéines végétales 

Le pollen se compose majoritairement de glucides, de 30 à 55 % (glucose et fructose). Pour autant, il est aussi et surtout reconnu pour sa forte teneur en protéines et pour ses 8 acides aminés essentiels. Principale source de protéines pour l’abeille, il est aussi riche pour l’être humain. On dit qu’il se compose de 25 à 30 % de protides, une grande quantité pour ce produit naturel et fleuri, qui lui vaut parfois le surnom de “steak de la ruche”. 

Source aussi de vitamines, minéraux et fibres 

Le pollen d’abeilles renferme aussi des vitamines, majoritairement du groupe B, et des minéraux : potassium, calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore… Enfin, en fonction des pollens et de leur composition, on dit qu’ils peuvent renfermer entre 0,2 et 30 % de fibres. 

Du pollen d’abeilles pour booster le système immunitaire 

Avec cette composition, inévitablement, le pollen se veut dynamisant, tonifiant, fortifiant. Raison pour laquelle il est recommandé en période de fatigue, comme entre deux saisons, ou en cas de baisse d’énergie. On dit qu’il améliore l’état général de l’organisme et renforce le système immunitaire. 

Que faire avec du pollen d'abeilles au quotidien ?

Comment consommer / manger du pollen d’abeille ?

On le trouve généralement en magasin sous forme de grains, les fameuses pelotes, frais, surgelés (dès la récolte) ou séchés. On en trouve aussi sous forme de poudre, déshydratée, et sous forme de capsule (qui renferme la poudre, finalement). 

Le pollen d’abeilles frais est considéré comme le meilleur car, comme les fruits et légumes, il garde ainsi toutes ses qualités, il renferme tous ses bienfaits. Séché ou déshydraté, il perd une partie de ses bons nutriments et de ses propriétés. 

On conseille de choisir le pollen de région, du moins le pollen de France, issu de l'apiculture BIO. 

pollen d'abeilles corses
Le pollen BIO et frais présente de plus grands bienfaits pour votre santé. © Marlène Hahusseau - Miel du Cap

Quelle quantité de pollen par jour ?

Il est recommandé de consommer une grosse cuillère à soupe de pollen par jour (ou 15 grammes environ), que vous pouvez mastiquer à jeun, faire fondre sous la langue ou mélanger à un yaourt, une soupe de légumes, manger avec un fruit ou faire diluer dans une infusion… À noter que, dans l’eau, les grains éclatent et libèrent ainsi les bons nutriments.

Initialement, le pollen se mélangeait au miel pour être dégusté, comme en Méditerranée, dans un yaourt ou servir à la préparation de gâteaux. Il remplace aussi tout simplement la cuillère de miel, appréciée en Méditerranée, dans un yaourt au lait de brebis. 

A noter : il peut se prendre en plus ou à la place de la gelée royale, autre produit de la ruche apprécié pour ses vertus. Certains grains ont un goût particulier, d’où le fait de les mélanger à un autre aliment. 

Faire une cure de pollen d’abeilles

En cas de baisse d’énergie et gros coup de fatigue, vous pouvez faire une cure de pollen d’abeilles et profiter des propriétés dynamisantes de ce produit naturel. Attention du coup, il est recommandé de le consommer le matin plutôt que le soir. En cure, prendre une cuillère à soupe par jour pendant un mois. 

Comment le conserver ?

Le pollen frais et congelé, que l’on a décongelé, se conserve de une semaine à 10 jours au réfrigérateur. Le pollen qui vient juste d’être récolté, le frais, se conserve de 10 à 15 jours. Enfin, le pollen séché quant à lui se conserve plus longtemps (18 mois environ), dans un pot en verre, à l’abri de l’humidité et de la lumière. 

Qu’est-ce que le pollen d’abeilles finalement (et d’où vient-il) ?

On parle de pollen d’abeilles mais le pollen, bien sûr, est le produit avant tout des fleurs. Le pollen est, plus exactement, la semence mâle que produisent les étamines des fleurs. Lorsque l’abeille butine ces fleurs, pour en collecter le nectar à l’origine du miel, elle collecte par la même occasion le pollen. A son retour dans la ruche, elle le stocke dans les alvéoles de la ruche sous forme de pelotes. 

Puit d’énergie pour l’homme, le pollen l’est aussi pour les larves qui s’en nourrissent au quotidien. Ce qui permet à la colonie de subsister et de continuer à se reproduire. 

L’apiculteur récolte le pollen quand il considère qu’il y en a assez pour les abeilles. Il prend environ 10 % et laisse ainsi le pollen jouer son rôle premier dans la ruche. Dans ce cas, l’apiculteur installe une trappe à pollen à l’entrée de la ruche.

Quand elles rentrent dans leur maison, les abeilles déposent sur les grilles de cette trappe les tas de pollens, sur leurs pattes arrière. L’apiculteur vient alors récupérer à son tour le pollen déposé sur les grilles... Sans faire de mal aux habitants de la ruche. La récolte s'effectue généralement entre début mars et fin juin.

A noter aussi : ce pollen, transporté par les abeilles (appelé pollen entomophile) serait moins allergisant que le pollen anémophile, transporté par le vent. Cependant, il reste un produit allergisant. En cas d'allergies au miel ou aux autres produits issus des ruches, mieux vaut ne pas en prendre. Afin de réduire les possibilités allergiques.

Tous les autres peuvent profiter des bienfaits des produits naturels de la ruche. Au fil de l’année ou en cure, dans un yaourt, une soupe, une salade ou toute autre préparation de votre régime méditerranéen... 

Mathilde Tay
Mathilde Tay

Rédactrice culinaire expatriée de sa Provence natale, Mathilde partage avec nous ses connaissances gastronomiques et ses coups de cœur dans le sud de la France.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
régime méditerranéen
L'exploration continue sur les médias sociaux