cuisiniers méditerranéens

Peut-on associer le régime cétogène au régime méditerranéen ?

4 minutes de lecture 91 vues

Le principe d’un régime, comme le régime cétogène aussi appelé keto, est de limiter certains apports. Au contraire, le principe du régime méditerranéen est l’équilibre alimentaire en termes d’apports nutritionnels. Alors peut-on parler d’un régime cétogène méditerranéen ? Ces deux régimes alimentaires peuvent-ils cohabiter en cuisine ?

Présentation (officielle) du régime cétogène  

Le régime cétogène est un régime pauvre en glucides (5 % des apports journaliers au lieu de 45 à 65 %) et à forte teneur en lipides (70 % des apports journaliers)1. Le principe est de réduire considérablement les pâtes, pains, céréales, fruits et produits sucrés au profit des huiles végétales et produits riches en lipides pour provoquer un état de cétose.

Priorité au poisson dans le régime cétogène.

Pour trouver l’énergie, le corps puise habituellement dans les glucides consommés au cours de la journée. Or si notre alimentation ne nous apporte pas de glucides (ou très peu), le corps puisera d’abord dans les réserves de sucre puis se tournera naturellement vers un carburant alternatif, les matières grasses.

Bien qu’utilisé depuis des années, notamment pour soigner les crises d’épilepsie, le régime keto fait beaucoup parler de lui depuis quelques années. Il permettrait en effet une perte de poids rapide et après plusieurs semaines, il favoriserait une meilleure santé générale (regain d’énergie et meilleure protection face à certaines pathologies).

Il existe aujourd’hui plusieurs variantes du régime keto, plus ou moins strictes. Certaines variantes limitent au maximum l’apport en fructose (consommation de fruits) par exemple, tandis que d’autres tels que le régime Atkins le permettent.

Rappel des principes du régime méditerranéen

Le régime méditerranéen quant à lui n’est pas reconnu comme un régime pour perdre du poids. Il s’agit surtout d’un régime alimentaire : une façon, une culture voire une mode, pour s’alimenter.

Ce régime repose sur différents piliers, mais toujours en gardant à l’esprit l’équilibre et la fraîcheur des produits. Manger des fruits et légumes frais en grande quantité ; des pâtes, des légumineuses et céréales (du pain) ; peu de viande (pas de viande rouge, majoritairement de la volaille) ; du poisson et des fruits de mer ; favoriser le lait de brebis au lait de vache, ainsi que l’huile d’olive et les huiles végétales au beurre ; et supprimer les sucres raffinés et produits préparés.

gouter yaourt aux fruits rouges
Priorité aux aliments peu transformés et aux fruits.

Tandis que le régime cétogène a pour but de limiter les apports en sucre et augmenter les apports en graisse, le régime méditerranéen a pour objectif quant à lui de retrouver un équilibre. Ne pas restreindre certains apports ou augmenter de façon significative un aliment plus qu’un autre. Le plus important étant de consommer frais, de saison et ainsi équilibré.

N’oublions pas que la nature est bien faite et qu’elle nous apporte, à travers fruits et légumes, tous les nutriments dont nous avons besoin au moment où nous en avons besoin. Le régime méditerranéen repose donc sur cette saisonnalité des produits, et fruits et légumes sont au cœur de cette alimentation.

Peut-on parler d’un régime cétogène méditerranéen ?

Régime cétogène et régime méditerranéen apportent tous les deux, chacun à leur façon, des bénéfices pour notre santé, et une perte de poids à long terme. Pour autant, le régime cétogène serait aussi accompagné d’une hausse du mauvais cholestérol et d’un risque de maladies cardiovasculaires. Combinés, que valent-ils ?

Le régime méditerranéen n’est pas véritablement un régime. Il est un régime dans le premier sens du terme, à savoir une manière de s’alimenter. Il suggère, pour une meilleure alimentation, de favoriser les produits frais, de saison et de qualité (fruits et légumes, céréales, volailles et poissons).

Le régime cétogène de la même façon suggère d’éviter un maximum les aliments transformés, pour se tourner vers un « manger propre ». La plupart des calories, que ce soit dans un régime méditerranéen ou cétogène, proviennent ainsi d’aliments entiers et de qualité. En ce sens, ces deux régimes bien que différents sont compatibles. 

Aussi et selon des chercheurs de l’Université de Padoue2 alterner régime méditerranéen et régime cétogène permettrait de perdre du poids de façon durable. Enfin des chercheurs espagnols ont développé un "régime méditerranéen cétogène espagnol" en 20081, composé de produits valables et autorisés dans les deux régimes, qui aurait un impact à la fois sur la perte de poids et sur la bonne santé (réduction du mauvais cholestérol).

La question que tout le monde se pose : on mange quoi ?

Le principe de ce régime méditerranéen cétogène est de favoriser le meilleur des deux régimes. A savoir : préférer les produits frais, de qualité et de saison, et éliminer tout plat préparé et produit sucré (les sucres raffinés). Ainsi, voici ce que l’on pourrait définir comme étant les grands principes :

  • L’huile d’olive est utilisée comme principale source de matière grasse. Les lipides sont aussi puisés dans les huiles végétales, les noix et graines consommées en petite quantité, ainsi que dans les fromages à pâte dure (brebis ou chèvre).
  • Les légumes verts et salades sont les sources de glucides principales. Les glucides doivent être limités à 35 g par jour. Il est conseillé de consommer des légumes qui respectent les principes du kéto : légumes verts et feuillus, colorés, crucifères.
  • Le poisson et les fruits de mer remplacent la viande, et sont sources principales de protéines.
  • Les œufs et volailles peuvent aussi être consommés, en quantité raisonnée.
  • Aucune limite sur les herbes et épices.
  • Et un peu de vin, pour le plaisir !

Pour rappeler un des piliers et principes du régime méditerranéen, n’oubliez pas de vous faire plaisir car la frustration, le stress, les déséquilibres alimentaires ne sont pas bons… pour le moral !

1Le régime méditerranéen cétogène, Alaine Rouze.
2Paoli A, Bianco A, Grimaldi KA, Lodi A, Bosco G. Long term successful weight loss with a combination biphasic ketogenic mediterranean diet and mediterranean diet maintenance protocol. Nutrients. 2013 Dec 18

Mathilde Tay
Mathilde Tay

Rédactrice culinaire expatriée de sa Provence natale, Mathilde partage avec nous ses connaissances gastronomiques et ses coups de cœur dans le sud de la France.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
régime méditerranéen
L'huile d'olive, une alimentation riche en vitamines
L'exploration continue sur les médias sociaux