femme âgée régime méditerranéen

Pourquoi le régime crétois favorise la longévité, et une vie en bonne santé

5 minutes de lecture 126 vues

Vivre longtemps et en bonne santé : c’est le secret dont tout le monde rêve. Et selon de nombreuses études, les Méditerranéens le détiennent. 

C’est en 1956, alors qu’il initiait une étude sur les habitudes alimentaires d’habitants de 7 pays, que l’épidémiologiste Ancel Keys a découvert que les Crétois avaient une espérance de vie plus longue que la moyenne. Non, ils n’ont pas trouvé l’élixir de jouvence... Mais ils ont certainement trouvé une alimentation et un mode de vie qui permettent une belle longévité.

Oui, le régime crétois ou méditerranéen favorise la longévité… 

Le régime crétois ou méditerranéen n’est pas un régime minceur. C’est un régime à destination de ceux qui veulent justement adopter une alimentation et un mode de vie sains pour être en bonne ou meilleure santé. Car notre alimentation impacte directement notre santé, c’est un fait. Et celle du pourtour méditerranéen, riche en soleil et en légumes, nous permettrait de vivre plus longtemps et mieux.

Le régime méditerranéen a d’ailleurs été élu régime le plus « sain » en 2018 puis meilleur régime en 2020 par le magazine U.S. News & World Reports

Il a aussi été au cœur de nombreuses études scientifiques, dans les années 80-90 puis plus récemment dans les années 2010, qui ont permis de démontrer que cette alimentation combinée à une activité physique permettait notamment de réduire les risques de cancer1 ainsi que les risques de rechute après traitement, réduire le nombre d’accidents cardiovasculaires2, baisser l’hypertension artérielle, diminuer le risque de diabète, et j’en passe.

Quelques années après la découverte d’Ancel Keys, le Pr Serge Renaud3 a lui aussi mené une enquête auprès cette fois de 600 personnes ayant eu des problèmes coronariens, susceptibles d’avoir des soucis de santé. Le régime crétois a permis de réduire de 70 % les récidives d’infarctus, de 76 % les décès cardiaques et de 61 % les risques de cancer. Alors quels sont les secrets de nos voisins Grecs ?

Les 5 secrets de la longévité (selon le régime crétois) 

1. Des fruits et légumes frais de saison 

La base de cette alimentation, ce sont les fruits et légumes de saison. Ils peuvent de la même façon être dégustés crus ou cuits, mais s’ils sont consommés cuits, ce sera à la vapeur, au four doux, en papillote ou encore à l’étouffé afin de préserver leurs bienfaits. Ne pas les agresser et profiter au mieux de leurs composants. Car ces fruits et légumes frais sont sources de vitamines, minéraux, oligo-éléments, antioxydants… Ils couvrent la majorité de nos besoins finalement pour être en bonne santé. Sans oublier, une mention spéciale pour les fibres, qui sont la garantie d’une bonne digestion, d’une bonne assimilation et d’un bon transit intestinal (essentiel pour se sentir bien dans son corps). 

Aussi s’il est important de respecter le produit au moment de la préparation puis de la cuisson, il est essentiel de respecter sa saisonnalité. Car disons que la nature est plutôt bien faite : les fruits et légumes de saison nous apportent ce dont notre corps a besoin (vitamines, minéraux, anti-oxydants)… au moment justement où notre corps en a besoin. 

2. Une grande quantité d’oméga-3, les acides gras insaturés

Autre élément essentiel de ce régime : les graisses. La longue espérance de vie des Crétois avait dans un premier temps surpris car les Méditerranéens avaient une alimentation plutôt riche en graisse… Riche en graisse, oui, mais en bonne graisse ! Le régime crétois permet en effet d’augmenter le bon taux de cholestérol (HDL), et réduire voire éliminer le mauvais (LDL).  

En Méditerranée, contrairement à la partie nord de la France et autres pays nord européens, on évite un maximum beurre, crème et fromage. L’huile d’olive elle, est au cœur de toutes les recettes. Et une huile d’olive vierge de qualité apporte un élément indispensable à notre santé (que notre corps ne peut produire seul) : les oméga-3, autrement appelés acides gras insaturés.

apéritif méditerranéen
Même à l'heure de l'apéritif, les méditerranéens privilégient les recettes saines, à base d'huile d'olive et de légumes.

Ces acides gras insaturés, on les retrouve aussi dans l’huile de noix, de lin, de tournesol ainsi que dans le poisson et les fruits secs. Combinés aux antioxydants contenus dans les fruits et légumes frais, ces oméga-3 permettent notamment de protéger notre système cardiovasculaire. L’huile d’olive plutôt que le beurre, c’est le secret d’un cœur en bonne santé. 

3. De bons glucides pour l’énergie 

Le régime méditerranéen permet de vivre plus longtemps et en meilleure santé. Cela implique énergie et tonus dont on bénéficie grâce aux glucides, le carburant de nos cellules. 

Cela dit, il est question ici et encore une fois de « bonnes » glucides ou glucides de qualité. Il s’agit des sucres lents ou complexes que l’on trouve dans les céréales complètes ainsi que les légumineuses. Ce terme de sucre « lent » signifie que notre organisme est obligé de s’activer et de les transformer en sucre simple pour les assimiler. Une récompense donc qu’il ne peut obtenir qu’après effort. L’énergie fournie est ensuite disponible plus longtemps, et sollicite peu le pancréas (à la différence des sucres raffinés). 

4. Peu de protéines 

Les Méditerranéens mangent peu de viande rouge… car ils en élèvent peu. L’environnement géographique ne permet pas d’accueillir les grands troupeaux de vaches, mais plutôt les petits troupeaux de chèvres ou de moutons. Cela implique donc peu de fromage au lait de vache… et peu de viande rouge. Mais entre nous, tant mieux ! Les viandes rouges tout comme le porc et la charcuterie apportent en effet beaucoup de protéines, et de grandes quantités de graisses de mauvaise qualité. Leur surconsommation est mauvaise pour nos artères, le cœur, et l’acidité du corps.

Au contraire, les protéines végétales ou de bonne qualité (volaille et poisson) sont très appréciées. Les poissons et produits de la mer (comme le calamar, le poulpe ou les moules) fournissent de bonnes protéines ainsi que des oméga-3 et minéraux. Les volailles (poulet fermier, dinde, caille) ou le lapin quant à eux sont à privilégier. Ces viandes dites blanches sont moins grasses et apportent de bonnes protéines.

5. Se faire plaisir  

Dernier pilier du régime crétois, source de longévité, et j’en suis convaincue : la joie de vivre et se faire plaisir. Notre alimentation est bonne pour notre estomac, bonne notre santé, mais elle est aussi pour notre moral et bonne humeur. Manger à sa faim permet de se sentir bien à l’intérieur comme à l’extérieur. Au contraire, se priver ou culpabiliser sont sources de stress. Une notion qui ne colle absolument pas au régime crétois. 

Aussi pour parfaitement compléter ce régime, il est recommandé de cultiver les petits plaisirs de la vie : profiter de ses proches, amis et famille, favoriser les activités simples en plein air comme la marche (d’ailleurs, l’activité physique est recommandée), le jardinage ou la baignade. Tous ces à-côtés permettent plaisir de vivre, et longévité. 

Comme je le disais plus haut, le régime crétois n’est pas considéré comme une diète minceur, c’est une diète de bonheur. C’est une façon de vivre qui allie dégustation (véritablement) de bons aliments, air frais, vie simple. Se faire plaisir et manger de bons produits en quantité raisonnée est la meilleure façon de vivre plus longtemps et en meilleure santé. 

1Etude réalisée par l’Université de Maastricht et publiée en Mars 2017 dans la revue « International Journal of Cancer » 

2Etude menée par le Pr Ramon Estruch, Université de Barcelone, publiée en Février 2013 dans le « New England Journal of Medicine »

3Etude publiée dans le livre « Le régime crétois: incroyable protecteur de notre santé », Serge Renaud, 2004 Edtions Odiles 

Mathilde Tay
Mathilde Tay

Rédactrice culinaire expatriée de sa Provence natale, Mathilde partage avec nous ses connaissances gastronomiques et ses coups de cœur dans le sud de la France.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
régime méditerranéen
L'huile d'olive, une alimentation riche en vitamines
L'exploration continue sur les médias sociaux