Olives vertes et noires à table

Les olives (vertes et noires) sont-elles caloriques ?

3 minutes de lecture 33 vues

Les olives vertes et les olives noires sont d’excellents alliés pour garder la forme, être en bonne santé et opter pour une alimentation saine. Ce petit fruit contient en effet de précieuses vitamines E, K, des polyphénols et des acides gras mono-insaturés entre autres. Mais dans le cadre d’un régime ou du moins dans une optique de changement d’habitudes alimentaires, beaucoup se demandent si les olives sont caloriques. Nos réponses dans cet article.

Combien de calories sont présentes dans les olives ?

Lorsque l’on se demande si les olives sont caloriques ou non, on cherche généralement à savoir si ce fruit « fait grossir » selon l’expression consacrée. Et bien tout dépend de la quantité consommée. Car l’olive est un fruit qui est en effet plutôt calorique voire même très calorique selon sa couleur.

L’olive verte contient plus de 100 kcal pour 100 grammes de produits et l’olive noire en contient plus de trois fois plus, soit en moyenne 300 kcal pour 100 grammes.

Dans le détail, 100 grammes d’olives vertes apportent à l’organisme :

  • 145 kcal
  • 1 gramme de protéine
  • 1,3 gramme de glucides
  • 13,9 grammes de lipides

La composition de l’olive noire est différente car pour 100 grammes d’olives noires, le corps absorbe ainsi :

  • 300 kcal
  • 0,9 gramme de protéines
  • 1,7 gramme de glucides
  • 14 grammes de lipide

L’olive, qu’elle soit verte ou noire, est donc un fruit plutôt calorique, voire très calorique. Ce qui n’est pas un mal en soi, loin de là même, puisque cela participe ainsi à obtenir une sensation de satiété rapide. Il s’agit simplement d’avoir pleinement conscience que ce petit fruit pas comme les autres apporte beaucoup de calories.

Les olives vertes sont par ailleurs clairement moins caloriques que les olives noires, ce qui permet d’ailleurs d’adapter son alimentation en prenant en compte cette réalité.

Mais pourquoi y-a-t-il davantage de calories dans les olives noires que dans les vertes ?

La différence s’explique dans le stade de maturité différent entre une olive verte et une olive noire.

olives vertes et olives noires

L’olive verte est cueillie beaucoup plus tôt que l’olive noire, elle n’est pas encore arrivée à sa pleine maturité. Elle est généralement ramassée à l’automne, entre octobre et novembre tandis que l’olive noire quant à elle reste plus longtemps sur l’arbre. Elle bénéficie donc d’un stade mûrissement supérieur en étant récoltée entre décembre et janvier selon les régions où elle est cultivée.

C’est donc la différence de mûrissement qui explique d’une part la couleur des olives mais aussi son apport calorique. Plus l’olive est mûre, plus elle calorique. Les olives noires sont donc bien plus caloriques que les olives vertes.

Les olives contiennent avant tout des lipides… mais pas seulement !

Si les olives noires sont utilisées au détriment des olives vertes pour faire de l’huile d’olive, c’est en raison de leur forte teneur en lipides, en « gras ». C’est même la principale caractéristique à prendre en compte lorsque l’on consomme régulièrement ces petits fruits savoureux : les olives sont fondamentalement très riches en lipides.

Là encore, ce n’est pas un défaut ! Loin de là même puisque les olives apportent avant tout du « bon gras », soit des acides gras mono-insaturés (AGMI), qui favorisent le bon fonctionnement du système cardiovasculaire, augmente le bon cholestérol et lutte contre le mauvais cholestérol.

Les olives ont comme autre avantage d’offrir plus d’acides gras mono-insaturés que d’acides gras saturés. Ces derniers, présents dans le beurre, la margarine ou encore dans la viande de bœuf, sont responsables d’un excès de mauvais cholestérol avec les conséquences néfastes que cela a sur la santé.

Par ailleurs, les polyphénols contenus dans l’olive sont reconnus pour leurs vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. Consommer des olives noires est sur ce point une très bonne idée puisqu’il a été démontré qu’elles en contiennent dix fois plus que l’huile d’olive.

Les composés phénoliques de l’olive font actuellement l’objet de nombreuses recherches scientifiques visant à démontrer qu’ils influent positivement contre les effets du vieillissement et contre certaines maladies graves.

Pour résumer : oui, les olives sont caloriques, surtout les olives noires. Mais ce n’est pas un défaut en soit, il s’agit simplement d’en avoir conscience pour se régaler de ce fruit du soleil avec modération.

Article signé par Olivier Djebali

Olivier Djebali
Olivier Djebali

Installé dans le sud de la France, Olivier a mené des études de commerce international et longuement voyagé avant d'orienter sa carrière vers la rédaction. Il contribue notamment à des revues d'actualité internationale et de voyage.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
L'huile d'olive, une alimentation riche en vitamines
L'exploration continue sur les médias sociaux